Y aura-t-il Plus de Pays Sur la Liste des Pays Bénéficiaires du Programme D’exemption de Visa ?

U.S. flag

Le programme d’exemption de visa a été mis en place pour permettre aux citoyens des pays concernés de voyager aux États-Unis sans visa. La liste des pays membres du programme d’exemption de visa n’est pas figée et peut à tout moment accueillir de nouveaux pays.

Le gouvernement des États-Unis impose des restrictions très strictes aux voyageurs du monde entier et choisit avec minutie les pays candidats pour devenir membres du programme d’exemption de visa. Le programme ajoute chaque année de plus en plus de pays et il n’y a aucune raison de penser que tel ou tel pays ne peut pas y être ajouté.

La liste des pays concernés par le programme VWP compte actuellement 38 pays membres, ce qui ouvre de nombreuses opportunités de voyage dans ces pays, non seulement pour les voyageurs venus aux États-Unis, mais aussi pour les voyageurs en provenance des États-Unis.

Les pays suivants sont membres du programme d’exemption de visa :

AndorreHongrieNouvelle-Zélande
AustralieIslandeNorvège
AutricheIrlandePortugal
BelgiqueItalieSaint Marin
BruneiJaponSingapour
ChiliRépublique de CoréeSlovaquie
République tchèqueLettonieSlovénie
DanemarkLiechtensteinEspagne
EstonieLituanieSuède
FinlandeLuxembourgSuisse
FranceMaltaTaïwan
AllemagneMonacoRoyaume-Uni*
GrèceLes Pays-Bas

*Pour pouvoir bénéficier du VWP, les personnes présentant un passeport britannique doivent disposer du droit illimité de résidence permanente en Angleterre, Écosse, Pays de Galles, Irlande du Nord, Îles Anglo-normandes et Île de Man.

En plus : « En vertu de la loi de 2015 portant sur l’amélioration du programme d’exemption de visa et la prévention des voyages terroristes, les voyageurs qui ne sont plus autorisés à voyager ou à être admis aux États-Unis dans le cadre du Programme d’exemption de visa sont ceux appartenant aux catégories suivantes :

  • Les citoyens ou ressortissants des pays bénéficiaires du Programme d’Exemption de Visa qui ont effectué un voyage en Iran, Iraq, Libye, Somalie, Soudan, Syrie ou Yémen depuis le 1er mars 2011 (avec des exceptions limitées pour les voyageurs à des fins diplomatiques ou militaires au service d’un Pays du VWP).
  • Les citoyens ou ressortissants des pays bénéficiaires du Programme d’Exemption de Visa qui ont aussi la nationalité (Iranienne, Irakienne, Soudanaise ou Syrienne) »

La procédure de sélection

La procédure d’étude d’éligibilité au programme VWP s’appuie sur quelques éléments différents. Bien entendu, le pays candidat doit être un pays allié de confiance et doit parvenir à un accord avec les États-Unis pour permettre aux citoyens voyageant des États-Unis vers lui de bénéficier réciproquement des mêmes avantages de voyage.

Les pays candidats au programme sont proposés par des pays qui en sont déjà bénéficiaires. Une fois que la candidature est retenue, les négociations commencent. Le gouvernement américain est très prudent en ce qui concerne l’adhésion des pays candidats à son programme d’exemption de visa.

La candidature d’un pays est étudiée selon son aptitude, jugée par le pays qui aura présenté sa candidature, à se conformer aux directives et aux dispositions du programme. En d’autres termes, si un pays est désigné par un autre pays, ce dernier prend la responsabilité de ce pays et de son comportement au cours du processus d’approbation.

Le processus de sélection, depuis la nomination jusqu’à l’approbation, peut durer de 1 à 3 ans. Plusieurs facteurs sont pris en compte lors de la sélection d’un pays pour devenir membre du VWP, notamment :

  • Le respect des règlementations applicables et les exigences légales ;
  • Ne pas avoir de problèmes de non-respect des droits de l’homme devant la Cour internationale de justice ;
  • Être prêt à partager des informations liées à la sécurité avec les États-Unis relevant des activités des forces de l’ordre ;
  • Être en mesure de délivrer des passeports électroniques ;
  • Avoir un système de signalisation rapide de perte de passeports ou de découverte de passeports vierges ou volés ;
  • L’utilisation de standards de haut niveau dans la lutte contre le terrorisme, le contrôle des frontières, la sécurité des documents et l’application de la loi ;

Les pays qui ne parviendront pas à se conformer aux normes élevées et aux attentes concernant les règlements de voyage seront bannis du programme et leurs demandes de réintégration ne seront plus prises en compte pendant 5 ans. Le gouvernement des États-Unis accorde une grande importance à la sécurité des voyageurs et exige que les pays membres adoptent, eux aussi, des règles strictes en ce qui concerne la sécurité des voyageurs.

Les pays dont la candidature est en cours d’étude.

Les pays, dont la candidature au programme VWP est en cours d’étude, sont énumérés ci-dessous :

L’Argentine en était membre de 1996 à 2002 et sa demande de réintégration est en cours de réexamen.

  • Le Brésil
  • La Bulgarie
  • Chypre
  • Israël
  • La Pologne
  • La Roumanie
  • La Turquie
  • L’Uruguay

La candidature de chacun des pays énumérés ci-dessus est en cours d’étude soit parce que le pays en question vient d’être nommé pour la première fois ou parce qu’il a fait l’objet de radiation et qu’il a demandé sa réintégration.

Voyager sans visa, que cela signifie-t-il pour vous ?

Il ne fait aucun doute qu’il est beaucoup plus facile de voyager aux États-Unis lorsque l’on n’a pas besoin d’un visa dont les démarches d’obtention sont souvent longues et fastidieuses, mais « voyager sans visa » ne devrait pas signifier : « une admission garantie » ou « voyager avec zéro document ». Même les citoyens des pays du VWP doivent demander leur autorisation de voyage pour les États-Unis.

Si vous êtes citoyen ou ressortissant de l’un des pays bénéficiaires du programme d’exemption de visa et que vous souhaitez voyager aux États-Unis, il est beaucoup plus facile pour vous d’obtenir une autorisation ESTA que de demander un visa américain. Vous pouvez demander votre ESTA à partir de ce lien et l’obtenir en seulement 24 heures, vous serez alors en mesure de voyager sans visa aux États-Unis par voie aérienne ou maritime.

Rappelez-vous que votre autorisation ESTA vous donne le droit de voyager sans visa aux États-Unis, mais elle ne garantit pas que vous y soyez admissible.

En général, la plupart des citoyens des pays membres du VWP n’ont pas de problèmes pour entrer aux États-Unis avec une autorisation ESTA. Tant que vous avez un passeport électronique valide et que vous avez rempli honnêtement et correctement votre demande ESTA, vous ne devriez avoir aucun problème.

Voyager aux USA ?


Si vous envisagez de visiter les États-Unis dans un avenir proche, c’est le moment de demander votre autorisation de voyage ESTA !

Demandez votre autorisation ESTA aujourd’hui !

L’avenir du VWP

Il n’y a pas si longtemps, on doutait fortement de la pérennité du programme VWP, mais depuis 2014, le programme s’est affirmé avec plus de force et s’ouvre désormais à davantage de pays. À mesure que la sécurité des voyages s’améliore dans le reste du monde, davantage de pays seront admis dans le programme.

L’avenir du VWP repose sur des bases solides. Si votre pays n’est pas membre de ce programme, il est fort possible qu’il le devienne dans un avenir proche.

Ce programme offrira aux voyageurs du monde entier, ou presque, une formidable opportunité de voyager sans visa aux États-Unis.